Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Aerotrash

Tetacalc 2.24 !

10 Juin 2013 , Rédigé par Guillaume Publié dans #Calcul de motorisation - Tetacalc

Et hop ! je viens de mettre en ligne la dernière version de Tetacalc, la 2.24 !

Bon... il est peut-être temps pour moi de donner un mode d'emploi détaillé de ce calculateur.

Alors voila, c'est parti !

 

1- TETACALC : quel état d'esprit ?

Tetacalc n'est rien d'autre que le résultat de mon apprentissage perso du côté "calcul des performances" des avions RC, que j'ai en quelque sorte compilé dans ce logiciel.

Tetacalc est du coup caractérisé par son côté "amateur", sachant que je n'ai aucune formation dans le domaine, mais aussi par un côté expérimental. En effet, je souhaite autant que possible que Tetacalc soit confronté à l'expérience. Tetacalc n'énonce aucune vérité, il suggère juste des pistes !

Aussi, pour cette raison, je suis particulièrement tout ouïe à toutes les remarques, suggestions et autres propositions. Tetacalc n'a rien à cacher, il suffit de me demander si l'on désire qu'un point particulier soit expliqué plus en détail.

Il faut également comprendre que Tetacalc n'est pas juste un outil permettant de choisir un système de propulsion, c'est aussi un outil pour mieux visualiser les phénomènes en jeu.

Bien sûr, Tetacalc s'adresse en priorité à ceux qui veulent du détail ! Il n'est pas indispensable du tout pour la majorité des aéromodélistes.

 

2- Quelques principes de base:

Le logiciel s'organise autour d'une série de feuilles:

http://g.rouby.free.fr/Tetacalc_tuto/onglets.jpg

Les 4 onglets sur l'image ci-dessus (ils n'apparaîtront peut-être pas en vert dans toutes les versions d'excel) correspondent aux feuilles directement en jeu pour la modélisation. Les autres onglets (en orange) sont plus ou moins accessoires et ne participent pas aux calculs.

La modélisation se fait donc autour de 5 éléments:

- aircraft: l'avion, son aérodynamisme, sa masse, et d'une certaine façon ses limitations (définies par l'utilisateur),

- motor: le moteur électrique, ses paramètres, le contrôleur, éventuellement le réducteur, etc.,

- propeller: l'hélice...

- batteries: les paramètres de la source d'énergie...

- air: tous ce qui se rapporte à la "qualité" de l'atmosphère.

 

Ensuite, Tetacalc simule simultanément 3 modèles, pour faciliter les comparaisons. A chaque modèle correspond une couleur, bleu, rouge et vert. Chaque paramètre, qu'il soit une "entrée" ou un résultat, est identifié par sa couleur, il en va de même sur les graphiques.

Exemple avec les paramètres d'entrée des batteries, identifiés en couleur par colonne:

http://g.rouby.free.fr/Tetacalc_tuto/batt1.jpg

 

Comme on souhaitera souvent ne fa ire varier qu'une part de l'ensemble des paramètres (par exemple uniquement le KV du moteur, ou le type d'hélice, etc.), et que recopier manuellement tous les paramètres est laborieux, il est possible d'uniformiser les paramètres en cliquant sur les smiley:

http://g.rouby.free.fr/Tetacalc_tuto/smiley.jpg

Par exemple, cliquer sur le smiley rouge dans la feuille batteries liera les paramètres des deux autres couleurs à ceux de la batterie rouge (simple fonction "="). A noter que sur la feuille aircraft cliquer sur un smiley fera un simple copier/coller, les paramètres des différentes couleurs ne seront donc pas liés.

Pour facilité l'utilisation de Tetacalc, j'ai inclus une macro permettant de faire un copier/coller des valeurs uniquement, utilisable avec Ctrl+W, au lieu du Ctrl+V qui copie l'ensemble des éléments de la cellule copier (formule, format, etc.). Cela peut s'avérer très utile !

Quelques détails utiles : les paramètres modifiables sont identifiés dans Tetacalc par la couleur de la cellule, jaune pour les paramètres de base, orange pour les paramètres un peu plus délicat.

 

3- Pourquoi se prendre la tête avec Tetacalc alors qu'il existe beaucoup plus simple ?

Et bien, réponse à la con : parce qu'on en a besoin ! Disons que Tetacalc se veut très précis et devient utile à partir du moment où l'on recherche non pas une solution, mais la meilleure solution !

Tetacalc a de l'intérêt quand le choix d'une propulsion efficace est un élément critique de la conception d'un modèle. Il est particulièrement adapté aux avions destinés au FPV, mais aussi à n'importe quel modèle "de performance" (vitesse, autonomie, etc.).

Mais, à mon avis, Tetacalc peut aussi simplement avoir l'intérêt de donner une image très réaliste et exhaustive, donc un intérêt didactique.

 

La suite au prochain épisode ! 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G

Re,


J'essaye d'exploiter ton tableur, mais je m'y perd un peu.


Ayant l'expérience dans ma spécialité de "mega" tableurs (pire que le tiens), je suis prêt à te faire part de mes remarques et suggestions.


Si tu veux, on pourrait communiquer par MP.
Répondre
G


Ah je te rassures, moi aussi je m'y perds parfois... sinon, je suis bien sûr plus qu'ouvert à des remarques, pas forcément en MP ! qu'est-ce qui te perds précisement?